Le BMX, qu’est ce que c’est ?

Le BMX (Bicycle motocross) est un sport cycliste extrême, physique, technique et spectaculaire. Il est divisé en deux catégories : la Race où les rideurs font la course, et le Freestyle où les rideurs font des figures (ou tricks en anglais). Les pratiquants de ce sport sont nommés pilotes, bicrosseurs, riders, bmxeurs ou bmxers.
Discipline officielle de la Fédération Française de Cyclisme et reconnue sport de haut niveau depuis 1993, le BMX est devenu pour la première fois une discipline olympique à l’occasion des Jeux olympiques de Pékin en 2008.
La Race se pratique sur des pistes fermées très courtes (circuit de 340 à 400 metres). Cette piste a la particularité d’être parsemée d’obstacles appelés bosses, oups, tables, qui, soit se sautent, soit s’enroulent par cabrage du vélo sur la roue arrière.
Les pratiquants de ce sport courent par catégories d’âge.
Huit pilotes se placent sur la grille de départ et s’élancent pour un tour. Les 4 premiers peuvent accéder à la manche suivante et ainsi de suite jusqu’en finale.

L’effort est violent (de 30 à 40 secondes) et les sensations fortes que procure cette pratique sont particulièrement recherchées par les participants.
Le pilotage doit être fluide de manière à perdre le moins de vitesse possible dans les virages et sur les obstacles. Il faut « enrouler » au maximum.
Du point de vue de l’équipement, les pilotes doivent porter un casque intégral, une paire de gants, un pantalon et un maillot à manches longues.